Les deux Lutins

« De nouveau la joie brille dans ses yeux, une grande joie d’amitié avec tout ce qui l’entoure, avec l’air pur, les arbres, les touffes d’herbe, avec les bêtes innocentes, celles qu’il voit et celles qu’il ne voit pas, mais qu’il sait là, bien à leur place dans son petit royaume forestier, celles de la nuit qui attendent Galador, endormies dans un terrier, dans un creux d’arbre, les grosses qui ne s’approchent jamais, par gentillesse, pour ne pas effrayer un lutin haut comme ça; mais elles aussi, le chevreuil, le cerf dix cors, le sanglier, elles sont heureuses avec leur petit roi du bel ordre qui règne par le monde, d’une harmonie que ne trouble même plus le vol ivre d’un gros bourdon. »

Une histoire de Maurice Genevoix de l’Académie française, illustrations de Elisabeth Ivanovsky.(1962)

disponible ici ♥

DSC_0041-3

DSC_0064-2

DSC_0068-2

DSC_0078-2

DSC_0081-2

DSC_0086-2

DSC_0088-2

DSC_0089-2

DSC_0091-2

DSC_0093-2